Celles-ci dans Tirage Tarot » Tirage de Carte

Tirage de Carte

Des types Tirage des Cartes du Tarot

1-Tirage de la croix simple

Avec ce tirage de cartes on peut concrétiser une réponse de manière réussie. On obtient son nom de la disposition des carte sur la table que deux lignes croisées forment. Il est simple parce qu'il existe un tirage, appelé le tirage de la croix celte, qui ajoute des cartes additionnelles à la fin du tirage. Avec le tirage quelques réponses seront obtenues, en commençant par le passé, en suivant par les obstacles du consultante, et en prenant fin avec l'avenir immédiat, jusqu'au résultat final.

Les cartes se disposeront de la manière suivante

4

153

2 6

Quelques auteurs préfèrent commencer par la carte d'en bas (2) mais il est toujours préféré commencer par la main gauche et suivre l'inversé au mouvement des aiguilles de l'horloge.

Chaque position a l'interprétation suivante

1 - le secret qui sort dans cette position parlera du passé du consultante, ce qu'il a influencé d'un jeune homme, ou dans les commencements de sa question.

2 - la carte située dans la deuxième position montre les difficultés dans lesquelles il se trouve après essayer de porter à un bon lieu. S'il demande par le travail, révélera qui agit dans son contre, qui il ne l'appuie pas ou quelle attitude est celle qui provoque que les choses il ne vont pas bien.

3 - la troisième l'opposée à la deuxième, nous indique ce qui est d'accord, sur qui il faut s'appuyer pour léguer à un bon port, où ou dans qui il peut chercher une aide.

4 - à partir de la quatrième l'avenir nous montre, en commençant par l'immédiat : un jour, une semaine.

5 - il indique ce qui arrivera à long terme, il est possible que se contredit avec la quatrième carte ce qui nous indiquera un changement de moyen terme.

6 - on se considère comme le résultat final. Nous trouvons la réponse à la question à très un long terme, il peut être à la fin de la vie, ou l'étendue dans le temps de la question.

Un tirage de trois cartes

Le tirage de trois cartes est l'une des plus simples, est eu l'habitude d'utiliser pour s'initier à la connaissance des secrets du Tarot, comme pour se familiariser avec les cartes et son différent signifié selon sa position. Dans ce tirage, toutes les cartes sont utilisées, le plus grand secret, et le mineur.

Une méthode :

Après avoir initié, toutes les cartes doivent se faire ordonner, avant de les laisser au consultante pour que je les ai brouillées.

Dans le cas, d'utiliser le plus grand secret, il faut mettre comme première carte la correspondante à ' Le fou ', qui est l'unique sans dénombrer, tout de suite les 21 carte restantes selon sa numération, depuis le 'Mage', jusqu'au 'Monde'. Une fois ordonnées, le maillet est donné au consultante pour que je les ai mêlées, tandis que il formule la question. Le consultante et le consultant ont à être sans croiser les jambes et faits face l'un de l'autre. Quand les cartes ont été brouillées, le consultante rend le maillet pour les placer d'une main gauche à une droite, trois cartes bouche en bas. Après l'une doit être tournée à l'une, en suivant l'ordre dans lequel ils se sont placés, pour interpréter les cartes. Dans la première carte le rapport Passé nous montre à la question. Selon la carte qui sort, s interpréterons comment il il est allé au consultante. Dans la deuxième le Présent est lu, comment il se trouve maintenant. S'il a demandé sur des relations tendres, elle est la deuxième une carte doit nous donner la réponse à s'il a actuellement une relation, ou la cherche, ou s'il finit de casser avec sa paire. La troisième révèle l'Avenir ou la Conclusion de la question, c'est la carte importante, parce qu'il empêche de dormir comme le sujet demandé évoluera. Il faut expliquer au consultante que si par le contexte il changeait, cette carte n'est pas la correcte.

UN TIRAGE DE CARTES - LA CROIX d'ANDRES SAIN

Une jeu de cartes de 48 cartes et mêle. Une fois brouillée, le consultante coupera avec la main gauche. Le tarotista prendra la jeu de cartes en elle plaçant dessus le tas qui était d'avance dessous, et en tirant 18 cartes il construira deux diagonales qui se couperont au centre en commençant par la main gauche de la partie supérieure en forme d'une croix. Avec les neuf premières, on formera la première diagonale de main gauche à une droite. L'extraite dans le dixième lieu sera la première des autres neuf qui intégrera la deuxième diagonale, d'une droite à la main gauche, qui coupera l'antérieure au centre (dans la carte un nombre cinq) et sera d'accord une croix dénommée d'Andrés Sain. La carte un nombre quatorze couvrira le nombre cinq en restant annulée ci-mentionnée. La lecture suivra de l'un les neuf, et des dix aux dix-huit. Les formules anciennes sont incluses que la tradition gitane utilisait dans le tirage. La phrase "la Croix, donne-moi une lumière" elle était prononcée sans arrêt de la manière suivante : "une Croix", après avoir étendu la première; "Donne-moi" on, après avoir déposé la deuxième; "une Lumière", après avoir montré la troisième. Pour la quatrième on recommençait à prononcer le mot "une Croix", "Donne-moi" on successivement jusqu'à avoir formé la Croix de dix-huit.

UNE MÉTHODE DES GITANS

Avec 48 cartes, ils sont brouillés et en elles prenant l'une à l'une, des tas se forment d'à quatre, il y aura 12 qui. En les distribuant de façon à ce que il soit net, l' ordre dans lequel ils se formaient et en soignant que les cartes restez à chaque instant une bouche en bas. Chaque tas se rapporte à un sujet déterminé : la Personnalité, la vie et la longévité. Une fortune, des affaires, un travail. Une atmosphère familière, une amitié. La propre maison. Des biens de un foyer. L'amour, le sexe. Une santé. Une relation avec chefs, des employés et des communautés autonomes. La vie de paire. Le relatif aux inimités. La mort. Des testaments. Une Formation culturelle. Une politique. Une société. Une profession. Une vie affective. Des désirs ardents, des frustrations. Formulée la question du consultante, nous chercherons le tas de la doctrine et obtiendrons la réponse. Pour agrandir, on utilise d'autres deux qui seront choisis selon le même critère, en tenant en compte que les données interpréteront comme complément au tas de base et il ne modifiera jamais le pointé par celui-ci.

LE CERCLE ENCHANTÉ

Un oracle plus complet et idoine pour satisfaire des questions concrètes. Comme dans les antérieurs, une jeu de cartes de 48 cartes est prise, ils sont mêlés et il s'offre au consultante pour que j'ai coupé (toujours avec la main une main gauche). Le cartomancien prendra la jeu de cartes et l'une tirera à l'une les cartes, jusqu'à 19, en les plaçant selon un cercle tracé avec le crayon sur une ample feuille. Le cartomancien peut ordonner le cercle avec les cartes, sans perfection. Quand une forme apparaît, durant la formation du cercle, les trois cartes suivantes sont substituées par les autres, étant continué tel jusqu'à compléter les 19. On procède à l'interprétation, en commençant par la première forme qui est apparue et dans un sens je contrarie celui-là des aiguilles de l'horloge. L'apparition de cartes blanches (tu prends racine, sietes, ochos et nueves) prédit grands venturas au consultante. Quatre cartes blanches du même bâton nuancent le signifié général de la manière suivante : DES COUPES OU DES BÂTS : la Nouvelle importante de caractère agréable. OROS : Les quatre carte annoncent une chance dans les affaires et dans les jeux d'hasard. DES ÉPÉES : la Prédiction d'une mort. Pour déterminer sur qu'une personne tombera le malheur, il faudra tenir en compte du premonición général obtenue de la lecture du cercle.

UN TIRAGE DE CARTES - LES TROIS SIETES

Étant utilisé dans des questions concrètes, d'un caractère général pour que le consultante puisse avoir une ample vision sur son présent et, de son avenir. Brouillées les cartes et coupées par le consultante le cartomancien elles tire l'une à l'une, sur le tissu et en la montrant en formant trois files de sept carte chacune. La première file du 1 aux 7, fait référence au passé; la deuxième qui se place dessous de la première, des 8 aux 14, il parle du présent, et la troisième file, placée ensuite des antérieures, des 15 des 21, indique l'avenir. La lecture sera effectuée d'une droite à une main gauche, ou en suivant l'ordre dans lequel les cartes se sont placées.

UN TIRAGE DE CARTES - LA GRANDE PYRAMIDE

L'oracle de la Grande Pyramide nous vient de l'Égypte, utilisée par les prêtres du temple d'Isis et ils existent Livrée au consultante la jeu de cartes, il le même mêlera en coupant avec la main gauche et en laissant deux tas sur la table. Tout de suite le cartomancien tire une carte du tas de sa droite qui constituera le point de la pyramide; du tas de la main gauche il obtiendra les deux cartes qu'ils conformeront la deuxième ligne; du tas de la droite il tirera les trois qui intégreront la troisième ligne, en revenant au tas de la main gauche, prendra quatre cartes pour former la ligne un nombre quatre. Ainsi, ç extraira 28 carte qui intégreront les 7 lignes placées chacune au-dessous des antérieures de façon à ce qu'ils forment une pyramide. Par rapport à la lecture un accord n'existe pas par conséquent quelques cartomanciens ils elle commencent par le sommet de la pyramide (en suivant l'ordre d'apparition), les autres l'initient par la première carte de la droite de la file de base (la dernière qui s'est formée) en concluant dans la première que il couronne le résultat final. Chaque cartomancien peut et doit adapter ses systèmes à la propre inspiration.


 



Commentaires: 0

Laissez un commentaire pour Tirage de Carte